Vous êtes ici : www.ecomusee-creusot-montceau.fr/ Publications / Jean-Baptiste Dumay : Souvenirs d'un militant ouvrier
Jean-Baptiste Dumay : Souvenirs d'un militant ouvrier
30.00 €
Ajouter au panier
Éditions Génomane / Introduction et notes de Pierre Ponsot. Préface de la première édition : Ernest Labrousse. Deuxième édition revue et mise à jour par l’Écomusée Le Creusot-Montceau (Michèle Badia, Françoise Bouchet, Luc Dunias, Nadine Thibon). /432 pages, format 16 x 24 cm. Une cinquantaine d’illustrations.
Cette édition entièrement revue et mise à jour de l’édition de Pierre Ponsot, parue en 1976 chez Maspéro/PUG, a été augmentée à partir de nouveaux documents déposés à L’Écomusée Le Creusot-Montceau par les descendants Dumay. Jean-Baptiste Dumay, ouvrier dès l’âge de 13 ans aux usines Schneider, au Creusot, devint rapidement un militant respecté et efficace. Nommé maire provisoire du Creusot à la chute de l’Empire, il y proclamera la Commune en 1871. À la suite de ces événements, il sera exilé en Suisse durant huitans. Revenu en France, il reprendra la lutte en Saône-et-Loire, avant de gagner Paris où il deviendra député de Belleville et l’un des seuls représentrants ouvriers à la Chambre. Il terminera sa carrière comme régisseur de la Bourse du travail. À travers les Souvenirs de Jean-Baptiste Dumay, c’est donc un demi-siècle de vie et de lutte ouvrières qui est retracé. Comme le dit Pierre Ponsot dans son introduction : « Les Souvenirs de J.-B. Dumay apportent à l’historien un témoignage politique et un document anthropo-sociologique qui tirent essentiellement leur valeur de la condition de leur auteur, authentique ouvrier, militant syndicaliste et socialiste d’une époque où bien des leaders étaient illettrés. (...) Un homme du peuple parle, de lui, des siens, des autres : l’occasion n’est pas si fréquente, écoutons-le, il a des choses à nous dire, et il les dit à sa manière, modeste, sincère, et passionnée. »