Autour du projet

Jugées défectueuses par l’administration, les deux écoles communales en location sont interdites provisoirement par arrêté préfectoral du 26 novembre 1881, mesure destinée à stimuler la commune pour un projet de construction.

Un premier emplacement est acquis en 1882 mais c’est un terrain communal qui est finalement retenu six ans plus tard.

A la suite de l’architecte autunois Berdin, Dulac présente quatre projets successifs jugés trop onéreux par rapport au budget, que la commune veut absolument limiter à 30 000 francs. Cette obstination risque d’entraîner le recours à une construction d’office.


Plan de l’emplacement primitif (1882) [ADSL 3T 278]


Dessin Dulac : élévation de la façade nord [Archives privées]