Epilogue

L’installation de l’école de garçons dans les immeubles de l’école congréganiste (1910), amène la municipalité à transférer l’école de filles à la place de l’ancienne école des garçons (actuelle maternelle), construite en 1873, et pour laquelle Dulac a aussi dirigé des travaux en 1891 (préau, latrines, mobilier) ; mairie et justice de paix prennent place dans les locaux ainsi libérés par l’école de filles.