Architecture

Alors que le bâtiment de la mairie comporte un étage, celui des classes est composé seulement d’un rez-de-chaussée avec préau-galerie dans-œuvre.

A l’austérité de la façade « municipale », support d’une symétrie rigoureuse dénuée de toute ornementation, répondent les courbes rassurantes des arcades de la façade « scolaire » ; la galerie a conservé son plafond avec solives sur arête.


Elévation est du bâtiment scolaire


Détail d’une arcade et des solives

Le portail monumental (1892) conçu par Boiret, jadis relié aux deux pavillons d’angles, renforce la monumentalité de l’ensemble.