Autour du projet

Face à l’ambition idéale de construire six écoles primaires et une école primaire supérieure (235 000 F), le projet se limite à la réalisation d’une école de garçons et d’une école de filles (200 élèves chacune) au centre de la ville, pour lesquelles on sollicite la compétence de François Dulac, « architecte émérite » et collègue du Dr Jeannin au Conseil Général (Délibération du 9.02.1879).

La première difficulté réside dans la rareté et la cherté des terrains : un emplacement exigu est disponible rue Centrale pour l’école de filles, mais l’école de garçons est implantée rue de l’Est de l’autre côté de la voie ferrée.

Illustration : Dessin de Dulac : plan des emplacements [Archives de l’architecte] Voir ci-dessous

Suite au rapport défavorable de l’inspecteur primaire Louis, le projet est rejeté par le ministre Jules Ferry (6.12.1879) qui suggère la suppression des préaux intérieurs et du deuxième étage, l’installation de toutes les classes au rez-de-chaussée et des logements à l’étage. Si les arguments du maire (Lettre du 26.12.1879) ne parviennent pas à convaincre le ministre qui maintient son refus (13.03.1880), il semble que l’intervention de Dulac auprès du préfet (Lettre du 19.03.1880) ait permis un dénouement rapide : une subvention de l’Etat est octroyée le 1er avril suivant.