Accueil > François Etienne Dulac > Documents > Portrait du républicain véritable

Portrait du républicain véritable

« Sa vie a une unité de direction remarquable… Son attitude reste toujours la même, ses convictions, sa foi républicaine ne sont pas entamées. La médiocrité, l’isolement ne l’effraient pas, il les préfère hautement aux brillantes situations achetées par des capitulations de conscience… Il est l’homme ne songeant qu’à réaliser les réformes si longtemps demandées et à faire aimer la République… Il ne veut que des réformes sérieuses et pratiques. Travailleur solide, citoyen dévoué, il n’a pas de défaillances, il paie toujours de sa personne jusqu’à son dernier jour… Nos adversaires même s’inclinent devant son honnêteté indiscutable et indiscutée, sa vie publique et sa vie privée sont sans taches… »

[Discours prononcé aux funérailles de Jules Flochon, conseiller général du canton de Sennecey-le-Grand, 22 décembre 1881]