A Chalon-sur-Saône, le groupe scolaire Pablo Neruda est ouvert en 1977 dans le nouveau quartier de la ZAC du plateau Saint-Jean. Conçu par Didier-Noël PETIT et Jean GIRODET, à partir d’une trame régulière engendrant un plan alvéolaire, l’édifice est composé d’une succession d’éléments semi préfabriqués. Des liens entre l’équipement et les cheminements piétons du quartier ont été établis. L’école primaire et l’école maternelle sont indépendantes ; l’articulation du plan permet cependant une utilisation commune des espaces annexes qui les relient : mini-théâtre, salles d’activités, bibliothèque... Un patio central est ménagé au coeur de l’école. L’utilisation de la couleur et des reliefs du béton transforment les murs-écrans en tableaux rappelant l’oeuvre contemporaine de Vasarely.

Dans les années 1980, le rapprochement entre pédagogie et architecture a fait l’objet de nombreuses expérimentations. Loin des plans types et des écoles ォ clés en main サ, chaque école devient aussi le support de la vie communale, participant au maintien de la population locale, et le résultat de l’engagement pédagogique des instituteurs. L’importance accordée aux premières années de l’enfance et l’accroissement de la scolarisation des plus jeunes ont notamment renforcé l’attention portée à la conception des écoles maternelles.