Autour du projet

En 1881, la vieille école, dont Dulac avait constaté la ruine dans un rapport, est frappée par une interdiction préfectorale, mesure surtout destinée à stimuler la municipalité pour un projet de construction. Toutefois, ce dernier n’aboutira pas avant cinq ans.

L’école occupe provisoirement un maison louée et l’instituteur continue d’habiter le logement de l’ancienne école, « s’il croit qu’il ne s’écroulera pas » (rapport du 15 juin 1884).


Dessin de l’instituteur (1857) : l’ancienne école et quelques aspects du village
[ADSL 3T 273]