Autour du chantier

En 1869, la municipalité avait émis le vœu que les matériaux de l’ancienne église fussent remployés dans la construction de l’école. En 1881, l’adjudicataire y emploie la pierre de Fontaines (carrière Guenot).

La visite du chantier ayant révélé des maladresses, l’entrepreneur consent, sur les conseils de Dulac, à apporter certaines corrections (lettre du 6 septembre 1881). Toutefois, négligences et inachèvements persistent à la réception des travaux, mais l’entrepreneur n’accepte pas la retenue pour malfaçons ; un accord amiable intervient en 1887.


Dessin de Guillaume Genelot