Les principes constructifs de Dulac

« Pour qu’une œuvre soit belle, il faut que chacun puisse penser en la voyant qu’elle s’est élevée naturellement, sans efforts, qu’elle n’a demandé à son auteur ni peine, ni recherche, qu’elle ne pouvait être autrement. Etre clair, être compréhensible sans provoquer un effort, tel est et tel sera toujours le but que l’artiste doit se proposer d’atteindre. »

Viollet-le-Duc, Entretiens, III, 1872.