Le grand brasero

Huile sur bois, 1956.

130 x 110 cm.

Collection Rochette.

Instituteur et peintre autodidacte, Raymond Rochette (1906-1993) réalise à partir des années 1960 de nombreuses vues de l’usine et de la ville du Creusot avant d’obtenir, en 1949, l’autorisation de pénétrer à l’intérieur des ateliers. Dès lors, et jusqu’à sa mort, il dessine et peint fonderies, forges, aciéries et ateliers de constructions mécaniques.
Dès qu’il a l’autorisation de peindre dans les ateliers du Creusot, en 1949, Raymond Rochette est fasciné par les « ateliers de fer » et le gigantisme des machines. À partir des années 1980, l’homme apparaît au premier plan et de nombreux tableaux représentent soudeurs, meuleurs, chauffeurs, lamineurs... Le feu des coulées et du métal rougeoyant a toujours capté l’attention de Raymond Rochette. Ici, le feu est réconfort, dans cette scène d’atelier où le grandiose fait place à l’expression de la pénibilité du travail.

Raymond ROCHETTE